appâli


appâli

⇒APÂLI, IE, APPÂLI, IE, part. passé et adj.
A.— Part. passé de apâlir.
B.— Adj., vx. Rendu ou devenu pâle :
... c'était, en quelque sorte, le nimbe des anciens saints ne demeurant plus autour du chef, mais s'étendant sur tous ses traits [d'un vieux moine], baignant, apâli, presque invisible, tout son être.
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 53.
STAT. — Fréq. abs. littér. :4.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apâli — ⇒APÂLI, IE, APPÂLI, IE, part. passé et adj. A. Part. passé de apâlir. B. Adj., vx. Rendu ou devenu pâle : • ... c était, en quelque sorte, le nimbe des anciens saints ne demeurant plus autour du chef, mais s étendant sur tous ses traits [d un… …   Encyclopédie Universelle